Le TCMO brille aux Championnats de France d’Albertville

ParTrampoline2017

Le TCMO brille aux Championnats de France d’Albertville

Après la satisfaction de présenter une belle délégation aux Championnats de France de Trampoline à Albertville (2 synchro et 3 individuels) et ce malgré la blessure de Déla Genin qui coutait probablement à l’équipe à la fois une présence en National 17 et + en individuel et une présence en Synchro 15 et +, il convenait pour cette deuxième année de confirmer les espoirs qu’avaient fait naître ces belles qualifications tout au long de l’année. Ce sera donc chose faite.

Alix fait parler l’expérience puis tente son va tout, en championne 

C’est Alix Mochref Razavi qui avait à la fois l’honneur et la responsabilité d’ouvrir le bal de ces championnats de France, et elle a su répondre présente dans une catégorie très dense. Après une excellente prestation, de très belles notes d’exécution et un temps de vol maitrisé lors de son premier passage, Alix a su faire parler son expérience du haut de ses 10 printemps pour son passage libre avec des figures maitrisées qui lui valent finalement un total de 80.625 pts et une belle 5ème place.

Loin d’être rassasiée par cette belle 5ème place en qualification et décidée à faire le maximum pour aller chercher une médaille pour sa première finale nationale, elle décidait de prendre tous les risques. Après les deux premières touches (back groupé – barani groupé) exécutés à une hauteur incroyable, un petit relâchement devait finalement la pousser à la faute. Mais quelle prestation pour une première finale nationale ! Bravo Alix, c’était du travail de champion.

Une première en Elite Individuelle pour Robin et un top 10 français à la clé 

Le moins que l’on puisse dire c’est que pour une première année en Elite, Robin Riou n’a pas été épargné par les blessures et autres blocages, c’est donc sur la pointe des pieds qu’il s’avançait vers ces qualifications dans la catégorie reine des 13-14 Homme. Le niveau de la concurrence était incroyable, mais loin de se laisser impressionner, Robin a relevé le gant et s’est jeté dans la bataille. Après un premier passage tout en maîtrise mais qui n’inquiétait personne tant il le maitrise, c’est quand la difficulté du Libre s’est présentée que tout le clan a retenu son souffle au pied du trampo comme dans les tribunes de la Halle Olympique. Et comme toujours dans ces situations difficiles, Robin a fait preuve d’un culot incroyable, et les figures devaient s’enchainer jusqu’à ce que le verdict tombe: 11ème ! Et c’est même au final une place de 10ème français, un belge terminant 4ème. Des résultats très encourageants pour la suite, et une prestation que nous espérons tous remarquée par les sélectionneurs des 4 Tremplins pour l’Europe qui se dérouleront début juillet.

 

Place aux synchros avec en guise de hors d’oeuvre, les héros de Colomiers, Alix et Baptiste

Alix Mochref Razavi, tout juste remise de ses émotions en individuel, rejoignait donc Baptiste Jorge Do Marco pour se frotter au gratin du synchro 9-11 ans, et ce duo qui avait su arracher sa qualification à Colomiers devait renouveler l’exploit pour se défaire d’un groupe de 31 qualifiés, tous aussi décidés à rafler la mise. Et dans ce genre de joutes la prime va souvent à l’expérience, ce dont notre jeune duo, formé il y a moins de 6 mois ne disposait malheureusement pas, et s’ils devaient mettre un point d’honneur à à proposer un passage sérieux, une petite faute sortait Baptiste sur la banquette. Une expérience qui à n’en pas douter permettra à ces deux jeunes espoirs d’emmagasiner de l’expérience en vue des prochaines échéances.

Venait alors l’heure des synchro Elite avec un défi de taille pour Robin Riou et Clara Mochref Razavi. Qualifiés très tôt dans l’année dans cette catégorie est habituellement très dense, la concurrence avançait avec des binômes anciens et aguerris. En ce qui concerne notre duo, avec une Clara surclassée en Elite et qui se voyait pour l’occasion offerte une occasion importante de briller au plus haut niveau l’accession à la finale ne s’annonçait pas gagnée d’avance. C’est pourtant ce qui devait se passer, et de fort belle manière, avec une belle 5ème place à l’issue des qualification, grâce notamment à une belle maîtrise de l’exercice qui venait compenser une difficulté en retrait par rapport à la concurrence. Les portes de la finale s’ouvrait donc et tous les espoirs étaient permis si chacun s’attachait à donner le meilleur de lui même. En finale, et malgré un mouvement en retrait par rapport à celui proposé lors des qualifications, le duo grappillait une place et venait échouer au pied d’un podium qui paraissait finalement bien inaccessible pour la prestation produite. La colère évacuée, il restera un beau parcours cette année et peut être un peu de frustration de n’avoir pas pu jouer le coup jusqu’au bout.

Clore ces championnats de France sur un exploit, Damien n’avait que ça en tête

Sur le papier, l’accès même à la finale semblait bien compliquée dans cette catégorie reine du plateau national masculin. De nombreux séniors de retour d’élite étaient venus gonfler cette année les rangs d’une catégorie ou finalement même le costume d’outsider semblait conditionné par deux passages parfaits. Mais pour Damien qui réalise probablement sa plus belle saison, toute en maîtrise et en maturité, rien ne semblait impossible en salle d’échauffement. Il restait à convertir ces belles promesses lors des passages. Gonflé à bloc, Damien réalisait alors un premier passage incroyable qui lui offrait la 2ème place provisoire avec un mouvement à plus de 43 points que seul Sylvin Masanelli de la Réunion venait contester. Mais Richard Durand au tapis de son poulain qu’il accompagne depuis ses premiers sauts, savait pertinemment que le plus dur restait à faire pour Damien et que seul un très gros deuxième passage permettrait de rentrer en finale et compenser les points que Damien rendait à certains de ses adversaires notamment en Difficulté. Mais à la fin des 10 touches, c’est une explosion de joie qui montait des gradins et les vuvuzela de la délégation du club venaient ponctuer une entrée en fanfare en finale et à la 5ème place ! Chapeau l’artiste, du très beau trampoline. 

Si les échauffements des qualifications avaient annoncé l’exploit, force est de constater qu’il en allait pas de même pour ceux de la finale. Damien semblait subitement avoir perdu son modjo ! Et s’est la tête pleine de doutes que l’équipe s’avançait vers le plateau de la finale. Mais là encore s’était mal connaitre Damien qui malgré un passage moins maitrisé qu’en qualification défendait sa 5ème place qui vient valider une saison parfaite de bout en bout. Rendez-vous l’an prochain car au rythme ou les choses avancent aujourd’hui, l’appétit risque de venir en sautant ! 

Un deuxième cru d’une incroyable qualité et des espoirs pour la saison prochaine

Au sortir de ces deuxièmes championnats de France, le coach de l’équipe Richard Durand, se disait très satisfait des prestations de l’ensemble de l’équipe et des résultats. « La presque totalité des objectifs individuels sont atteints, et ça fait beaucoup de bien. C’était beaucoup de stress pour tout le monde mais tout le monde était au rendez-vous » – Le conseiller technique du TCMO, Christian Schwertz saluait quant à lui les progrès rapides de l’équipe et le beau potentiel qu’il faudrait exploiter au mieux dans les années à venir. Alors finalement, même si aucun des compétiteurs du club n’a foulé le mythique podium des Jeux Olympiques d’Albertville, sorti pour l’occasion, il restera une incroyable densité qui vient concrétiser les efforts d’une année riche. Bravo à tous

À propos de l’auteur

Trampoline2017 administrator

Laisser un commentaire